Renouvellement des traitements stupéfiants, chroniques, Délivrance paracétamol

Renouvellement des traitements des stupéfiants (hors TSO)

Les pharmacies d’officine peuvent désormais renouveler les médicaments stupéfiants ou relevant du régime des stupéfiants lorsque la durée de validité de la dernière ordonnance est expirée après l’accord écrit du médecin et dans le respect de la posologie et des modalités de fractionnement.

Si une adaptation de la posologie est nécessaire, le médecin peut assortir l’accord écrit d’une nouvelle prescription.

Ce renouvellement peut uniquement être réalisé par la pharmacie ayant déjà dispensé les médicaments au patient.

La dispensation de ces médicaments est renouvelée 28 jours par 28 jours, et ce, jusqu’au 31 mai 2020. Les traitements sont pris en charge dans les conditions habituelles par l’Assurance maladie.

 

Renouvellement des traitements chroniques dispensés en PUI par les officines

Lorsqu’un patient ne peut pas se déplacer pour chercher son traitement chronique à la pharmacie à usage intérieur, il contacte la pharmacie d’officine de son choix et proche de son domicile.

La pharmacie d’officine transmet par voie dématérialisée une copie de l’ordonnance à la PUI qui a procédé au dernier renouvellement du médicament.

La PUI procède à la dispensation et la facturation du médicament à l’Assurance maladie. Les médicaments sont pris en charge dans les conditions habituelles.

La PUI prépare le traitement et le confie à un grossiste-répartiteur pour livraison dans les meilleurs délais à la pharmacie d’officine choisie par le patient.

La pharmacie d’officine délivre le traitement au patient, sur présentation de l’ordonnance. Elle appose son timbre et la date de délivrance. Une copie de l’ordonnance est envoyée à la PUI.

 

Date limite de renouvellement des traitements 

La date limite de renouvellement des traitements pouvant déjà être renouvelés par les pharmacies d’officine (TSO, anxiolytiques, hypnotiques, traitements chroniques, dispositifs médicaux) est fixée au 15 avril 2020 et non plus au 31 mai 2020, comme initialement prévue.

 

Dispensation du paracétamol – date limite modifiée

Les pharmacies peuvent désormais dispenser, jusqu’au 15 avril 2020, et non plus jusqu’au 31 mai 2020, comme initialement prévu, une boîte de paracétamol pour les patients asymptomatiques et deux boites pour les patients présentant des symptômes (douleurs, fièvres).

 

Dispensation à domicile – les règles à respecteraffiche ICI

Le décret du 23 mars définit les modalités de livraison à domicile des produits.

  • Disposer de gel ou solution hydro-alcoolique dans le véhicule de livraison.
  • La personne réalisant la livraison appelle le patient en arrivant devant son domicile.
  • Les médicaments sont déposés devant la porte.
  • La personne assurant la livraison ou le patient ne signe aucun document.
  • Les gestes barrières doivent être respectés : lavage de mains, distanciation sociale

Nous vous recommandons également de porter un masque, une blouse et des gants, d’éviter de rentrer dans l’immeuble et de toucher les poignées de porte ou autres surfaces. Affiche NB ICI 

 

SHA – date limite de préparation et formules alternatives 

Les solutions hydro-alcooliques peuvent désormais être préparées, en cas de rupture de leur approvisionnement, jusqu’au 15 avril 2020 et non plus jusqu’au 31 mai 2020, comme initialement prévu.

L’arrêté du 24 mars prévoit également des alternatives à la composition du SHA. Les modalités de production ne sont pas modifiées.

L’USPO met à votre disposition des étiquettes sur le site www.uspo.fr

Date limite de distribution de masques modifiée

Les masques peuvent désormais être distribués gratuitement par les pharmacies d’officine jusqu’au 15 avril 2020 et non plus jusqu’au 31 mai 2020, comme initialement prévu.

Les destinataires de ces masques, l’ordre de priorité et les modalités de distribution restent identiques.

 

Recommandation DGS-Urgent : pas de TROD Angine à l’officine

Le 23 mars dernier, le Ministère de la Santé a recommandé, par message DGS-Urgent, de ne pas effectuer de TROD Angine à l’officine afin de ne pas inciter les personnes infectées à se présenter dans les pharmacies d’officine pour des symptômes qui pourraient être en lien avec le COVID-19. Le respect de cette recommandation permet également de protéger les pharmaciens contre un risque de contamination.

Publication : 25 mars 2020 | Catégorie(s) : ,